Pour exploiter un bar, la licence IV est recommandée

Licence alcool

En France, il existe différentes licences qui vous donnent le droit d’exploiter un débit de boissons. Elles concernent les établissements qui vendent des boissons sur place ou à emporter : bar, restaurant, café… mais aussi hôtel, supérettes, etc. Si votre projet concerne l’ouverture d’un bar, il est une licence qui vous sera particulièrement utile : la licence 4. En effet, c’est la seule qui vous autorise à vendre toutes les boissons alcoolisées.

Les différents groupes de boissons

Dans un bar, le plus souvent, vous proposerez à la vente sur place de nombreuses boissons. Celles-ci sont catégorisées selon leur titrage. Dans le groupe 1 sont recensées toutes les boissons sans alcool. Dans le groupe 3, on retrouve les boissons fermentées non distillées telles que le vin, la bière, le cidre… Le groupe 4 quant à lui compte les rhums, les alcools distillés et toutes les boissons qui n’appartiennent pas au groupe 3. Autant dire que pour un bar, c’est la licence 4 qu’il vous faut.

Comment obtenir une licence 4 pour mon débit de boisson ?

L’obtention d’une licence 4 est conditionnée découle de différentes étapes :

Outre ces formalités administratives, vous devez trouver et acheter une licence 4. En effet, cette licence ne peut être créée ; il en existe un certain nombre, lequel ne peut augmenter. Le plus simple est de l’acheter en même temps que le fonds de commerce. Si vous transformez un établissement existant en bar ou que vous ouvrez un nouveau débit de boissons, vous devrez faire transférer une licence débit de boissons d’un autre établissement au sein d’une même région et avec accord préfectoral. Vous en trouverez sur des sites d’annonces en ligne et auprès de professionnels, lesquels peuvent même vous louer la licence IV.

ch be lu ca